> productions

projets


Muppets Rapsody (titre provisoire)

Projet de création 2018   Sur le mode du récital de salon, un duo d’interprètes, accompagné d’un régisseur, met en abimes des pièces de répertoire musical aussi divers que des madrigaux baroques, du rock, des chansons populaires et des chants pygmés. Un voyage marionnettique à la découverte du mouvement interne de la musique et de … Lire la suite


en cours


Peels de Hut

À une époque où religion et magie se côtoient : dragon, princesse, crise de foie et quête de soi… Les aventures déjantées d’un chevalier dans l’erreur. Dans une ambiance proche des Monty Python associée à la folie de la marionnette à gaine.   Avec Loïc Thomas De Jacopo Faravelli et Loïc Thomas Décors/costumes : Solange … Lire la suite


Micro Anthologie de poèmes sonores et visuels

Extrait de la préface « Cher lecteur, Les quelques poèmes de ce recueil sont des œuvres glanées dans les années ici et là. Le seul principe qui a guidé mes choix a été mon propre désir de les mettre dans un temps et un espace différent de la page écrite. Ils ne sont liés ni par … Lire la suite


Comment Pantagruel rompit les andouilles au genoulx

Dernière création de la compagnie (pour la rue et pour la salle), voici le public convié à un barbecue philologique en vieux françois d’après Rabelais. Rien de moins que le géant Pantagruel et ses amis qui débarquent sur l’île Farouche « demeure et manoir antique des andouilles… »


La Route

Un cochon et un éléphant (et un/e lion/ne ?) prennent la tangente pour s’échapper des salles de théâtre. Nous les retrouvons en petite taille dans une partition marionnettique et musicale qui relève du happening de rue. Attention spectacle court mais intense!!!


Minestra cruda

Minestra cruda est un laboratoire d’étude et d’expérimentation sur les phénomènes vibratoires sonores et visuels. Un musicien et un marionnettiste sont à l’origine du projet qui, malgré le sérieux de leurs intentions, n’a pas su échapper à l’auto dérision de ses auteurs.


Le jeu de l’oie

Crée en février 2010 à l’occasion d’une soirée « esquisse » proposée par la compagnie du poing de singe, le jeu de l’oie est une performance singulière à la croisée du théâtre de papier, du jeu d’enfant, et du théâtre de parole.


Le train dans l’arbre

Une installation in situ créée à l’occasion de « Déviation – Chantier », sentier artistique à Tressan en octobre 2013. Un circuit de train dans un vieux tilleul aux abords du village…


Les rendez vous récréatifs

Commencés par hasard et continués par plaisir, ces rendez vous sont en fait l’envie d’agrandir notre terrain de jeu aux voisins de Tressan et environs. Des Amis de passage sont invités à se produire (ou à produire) sur la commune, pour autant qu’ils restent aussi créatifs que récréatifs !  


archives


J’ai vu tomber la lune

Création 2009. Les masques larvaires, avec leur aspect embryonnaire, nous renvoient à notre condition humaine, dans ce qu’elle a de plus essentielle.Ce sont des personnages pétris de spontanéité, puisqu’ils vivent intensément dans l’instant. Les joies éphémères se transforment en jubilation, extase innocente et débridée. Dans la démesure des sentiments, ils sont bruts, vrais, d’une sensibilité … Lire la suite


Si deux mains m’étaient contées

« Si vous croyez sans voir, si vous voyez sans y croire, si vous n’avez pas peur de passer par les déboires de la pensée quand elle se heurte au bizarres. Alors bienvenus, bienvenus donc au cœur du curieusement curieux petit musée d’étranges curiosités ». Nous vous invitons à découvrir ce monde parallèle, droit et touchant, dans … Lire la suite


Le Bonheur en ciné-concert

Création 2006. Film muet soviétique de 1934 d’Alexandre Medvedkine, Le Bonheur est un film fou: fable comique et didactique tournée avec l’intention de soutenir l’effort national dans la transformation de l’agriculture soviétique, il sera pourtant censuré dès les premières projections.


Dites-leur qu’on est partis

Création 2006. Ou comment un cochon, un lion et un éléphant s’unissent pour échapper à leurs destin. Version antérieure, plus longue et «d’intérieur » de La Route. Mix de machines, jouets, film d’action pas très intelligent, et artisanat théâtral.


Orage festival

En août 2003, par temps caniculaire, et sur un coup de tête duré quelque mois, a lieu le premier et unique Orage festival de Tressan. L’équipe d’alors d’Anonima plus plein d’amis vieux et nouveaux pour un super moment. A boire, à manger, 15 spectacles, une projection mise en musique, des pinces à linges comme tickets d’entrée…


Une histoire à Luis

Petit comme une main, Luis est aussi naïf que touchant. Sa première (et hélas seule) histoire est celle de la rencontre avec une petite planète farceuse sur fond musical signé Luis Mariano. Partition rythmique de gags et de petites trouvailles, c’est aussi la première aventure théâtrale de ce que n’était pas encore Anonima Teatro. Spectacle créé dans un salon (de la région parisienne…)